De l'ovule à l'embryon, puis au fœtus : le processus de reproduction et de développement

© 2019 Visible Body

Vagin

Le vagin achemine le flux menstruel féminin à l'extérieur du corps, reçoit le pénis masculin lors des rapports sexuels et constitue la filière pelvi-génitale lors de l'accouchement.

iTunesGoogle Play

Cliquez ici pour visualiser une animation illustrant la croissance embryonnaire, de la fécondation à la naissance

Au cours du processus de reproduction, un spermatozoïde masculin et un ovule féminin fournissent les informations nécessaires à la création d'un nouvel être humain. La conception a lieu quand ces cellules s'associent, lors de la fécondation de l'ovule. La grossesse débute dès que l'ovule fécondé s'implante dans l'utérus. L'embryon se développe ; des structures lui offrant soutien et nourriture commencent à l'entourer. Les yeux, les membres et les organes apparaissent au fur et à mesure que l'embryon se transforme en fœtus. Le fœtus se développe dans l'utérus et ce, jusqu'à ce que la grossesse s'achève par l'accouchement et la naissance du bébé. Entre la fécondation et la naissance, tous les systèmes du corps auront été créés, y compris le système reproducteur, qui permettra un jour de donner vie à un autre être humain.

1. Fécondation : comment un spermatozoïde et un ovule forment un zygote

Cliquez ici pour visualiser une animation illustrant la fécondation d'un ovule

Lors des rapports sexuels, certains spermatozoïdes présents dans l'éjaculat provenant du pénis de l'homme remontent dans le vagin et l'utérus de la femme en direction d'un ovocyte (ovule) flottant dans l'une des deux trompes utérines. Les spermatozoïdes et l'ovule sont des gamètes. Ils contiennent chacun la moitié des informations génétiques nécessaires à la reproduction. Lorsqu'un spermatozoïde pénètre dans un ovule et le féconde, ces informations génétiques s'associent. Les 23 chromosomes du spermatozoïde s'apparient avec les 23 chromosomes de l'ovule, formant ainsi une cellule à 46 chromosomes portant le nom de zygote. Le zygote commence à se diviser et à se multiplier. Lors de son trajet en direction de l'utérus, il se divise et se transforme en un blastocyste, puis va s'enfouir dans la paroi utérine.

2. Transformation du zygote en embryon : développement avant et pendant l'implantation

Structures embryonnaires dans l'utérus

Il faut environ cinq jours pour qu'un ovule fécondé (également appelé zygote) atteigne l'utérus depuis la trompe utérine. Au cours de son trajet, le zygote se divise et se développe en un blastocyste, composé d'une masse interne de cellules et d'un anneau protecteur externe. Le blastocyste se fixe à la paroi de l'utérus et s'implante progressivement dans la muqueuse utérine. Lors de l'implantation, les cellules se différencient davantage. Au jour 15 après la conception, les cellules destinées à former l'embryon se transforment en un disque embryonnaire. Les autres cellules commencent à former des structures de soutien. La vésicule vitelline, d'un côté du disque, fera partie du tractus digestif. Du côté opposé, l'amnios se remplit de liquide ; il entourera l'embryon au fur et à mesure de son développement. D'autres groupes cellulaires amorcent le placenta et le cordon ombilical, qui seront destinés à l'apport de nutriments et à l'élimination des déchets.

3. L'embryon se développe en huit semaines : à la fin de la semaine 10, il devient un fœtus

Cliquez ici pour visualiser une animation illustrant le développement de l'embryon

Le début de la période embryonnaire commence quinze jours après la conception. L'embryon contient un disque embryonnaire plat, qui se différencie à présent en trois couches : l'endoderme, le mésoderme et l'ectoderme. Tous les organes du corps humain dérivent de ces trois tissus. Ils commencent à s'incurver et à se replier, puis à former un corps oblong. À la semaine 4, l'embryon possède une tête distincte et une queue ; son cœur bat. Au cours des six semaines suivantes, les membres, les yeux, les régions cérébrales et les vertèbres se forment. Des versions primitives de tous les systèmes corporels apparaissent. À la fin de la semaine 10, l'embryon est un fœtus. (Remarque : la grossesse est souvent mesurée en termes d'« âge gestationnel » du fœtus, en commençant à compter à partir du premier jour des dernières règles d'une femme. L'âge embryonnaire ou fœtal correspond au véritable âge du fœtus en développement. Nous faisons référence à l'âge gestationnel du fœtus.)

4. Le développement du fœtus s'achève avec l'accouchement, un processus en trois étapes

Processus de la naissance et organes connexes lors de l'accouchement

À partir de la semaine 10 de la grossesse, le fœtus se développe dans l'utérus, où il est alimenté par un sang riche en nutriments acheminé par le cordon ombilical. Le placenta apporte de l'oxygène et des nutriments au fœtus, et retire les déchets du sang du fœtus. Les os, les muscles, la peau et les tissus conjonctifs se forment. Les systèmes corporels se développent. Les membres et les caractéristiques du visage prennent forme. Aux environs de la semaine 36 (en général), le processus d'accouchement débute. Lors de la première étape, la dilatation, les hormones stimulent des contractions vers le bas des parois de l'utérus. Les contractions poussent la tête du fœtus contre le col utérin, situé à l'extrémité inférieure de l'utérus. Le col utérin se dilate. Au cours de la seconde étape, l'expulsion, de puissantes contractions poussent la tête et le reste du corps du bébé au travers du col utérin dilaté, puis hors du vagin et de la vulve. Le bébé est né. Les contractions suivantes permettront d'expulser le placenta et de mettre un terme à la dernière étape, l'expulsion du placenta.

5. Les humains doivent développer des gonades et des organes génitaux masculins ou féminins afin d'être en mesure de se reproduire

Différenciation génitale du fœtus

Les structures reproductrices commencent à se forme au stade embryonnaire. À la semaine 6, les gonades et les organes génitaux sont présents, mais pas encore différenciés. L'attribution de caractéristiques masculines ou féminines est déterminée par un chromosome porté par le spermatozoïde. Cette paire contient un chromosome sexuel X issu de l'ovule de la femme, et un chromosome sexuel X ou Y provenant du spermatozoïde de l'homme. Si la paire de chromosomes est XY, les gonades se transforment en testicules dès la semaine 7. Si la paire de chromosomes est XX, les gonades deviennent des ovaires dès la semaine 8. Les testicules sécrètent de la testostérone, participant au développement des organes génitaux masculins autour de la semaine 10. Sans testostérone, ce sont des organes génitaux féminins qui se forment. Toutes les structures reproductrices sont en place lors de la naissance, ou peu de temps après. Lors de la puberté, une augmentation des concentrations d'hormones sexuelles leur fera atteindre leur taille adulte ainsi que leur capacité à se reproduire.

Ressources externes

Description de l'embryon à différents stades de sa croissance. Source : édition de 1918 de l'ouvrage « Anatomy of the Human Body » de Gray.

Article sur Science Daily concernant une étude de recherche impliquant la création d'un modèle synthétique de placenta pour mieux comprendre la grossesse.

L’appli Anatomie & Physiologie par Visible Body vous offre une démonstration approfondie de chaque système corporel au cours d’une superbe présentation virtuelle guidée.