Organes accessoires : glandes et organes facilitant le processus de digestion

© 2019 Visible Body

Foie

Le foie est la plus grande glande du corps. C’est également un organe accessoire du système digestif.

iTunesGoogle Play

Les organes accessoires de la digestion comprennent le foie, la vésicule biliaire, le pancréas et les glandes salivaires

Les aliments mâchés dans la cavité buccale, puis avalés, sont acheminés dans l'estomac, où ils sont à nouveau digérés de manière à ce que les nutriments qu'ils contiennent puissent être absorbés dans l'intestin grêle. Les glandes salivaires, le foie et la vésicule biliaire ainsi que le pancréas facilitent le processus d'ingestion, de digestion et d'absorption. Ces organes accessoires de la digestion jouent des rôles cruciaux dans le processus de digestion. Chacun de ces organes sécrète ou stocke des substances qui s'acheminent dans le tube digestif par le biais de canaux.

1. La salive humidifie les aliments et amorce le processus de digestion chimique.

Emplacements des différentes glandes productrices de salive dans la bouche

Six glandes salivaires, situées dans la cavité buccale, sécrètent de la salive. Cette substance quitte les glandes et parvient dans la cavité buccale par le biais de canaux. La salive est composée à 99 % d'eau, mais elle contient également des enzymes et des protéines qui lubrifient la cavité buccale et amorcent la digestion chimique des aliments. Il existe trois paires de glandes salivaires (glandes parotides, sous-mandibulaires et sublinguales) et deux canaux (canaux de Sténon et canaux salivaires) de chaque côté de la cavité buccale.

2. Le foie sécrète de la bile afin d'émulsifier les graisses dans l'intestin grêle.

Sécrétion de bile provenant de la vésicule biliaire

Le foie est l'un des plus gros organes du corps. Il produit de la bile en permanence. Ce liquide jaune-marron facilite la digestion chimique en émulsifiant les graisses dans le duodénum. La bile s'écoule du foie dans les canaux hépatiques droit et gauche, puis dans les canaux hépatiques communs ; elle se déverse ensuite dans l'intestin grêle pour faciliter la digestion et l'absorption des graisses.

3. La vésicule biliaire stocke la bile

La vésicule biliaire

Si la bile n'est pas immédiatement nécessaire à la digestion, elle remonte le canal cystique pour atteindre la vésicule biliaire. La vésicule biliaire est une poche verte en forme de poire, d'une longueur de 10 cm environ. Elle stocke et concentre l'excès de bile fabriquée par le foie. La bile est libérée dans l'intestin grêle par la vésicule biliaire en fonction des besoins.

4. Les sucs pancréatiques dégradent les protéines, les graisses et les glucides

4. Les sucs pancréatiques dégradent les protéines, les graisses et les glucides

Le pancréas sécrète des sucs pancréatiques, un mélange d'enzymes digestives, d'eau, de substances-tampons (bicarbonates) et d'électrolytes produit par les cellulaires acineuses et épithéliales. Les sucs pancréatiques se déversent dans le canal pancréatique principal (canal de Wirsung), puis dans le canal biliaire commun, avant d'atteindre l'intestin grêle. Ils y neutralisent les acides de l'estomac et dégradent les protéines, les graisses et les glucides.

Ressources externes

Photo post-mortem de la vésicule biliaire. Source : Stonybrook University School of Medicine. The Body Online.

Description du pancréas. Source : édition de 1918 de l'ouvrage « Anatomy of the Human Body » de Gray.

Visualisez un médecin urgentiste décrire les calculs biliaires à un patient à l'aide de l'Atlas d'anatomie humaine de Visible Body.