Le système reproducteur féminin produit les ovules, permet la fécondation et favorise le développement de l'embryon

Touch

© 2019 Visible Body

Col de l'utérus

Faites pivoter le modèle en 3D pour voir comment le canal cervical relie l’utérus et le vagin.

iTunesGoogle Play

Aperçu des structures du système reproducteur féminin

Le système reproducteur féminin regroupe des organes génitaux externes et internes. La vulve et ses structures constituent les organes génitaux externes. Les organes génitaux internes regroupent quant à eux un système tripartite de canaux : les trompes utérines, l'utérus et le vagin. Ce système de canaux est relié aux ovaires, les principaux organes de la reproduction. Les ovaires fabriquent des ovules et les libèrent afin que ces derniers soient fécondés. Les ovules fécondés se développent ensuite au sein de l'utérus.

1. Production des ovules : les ovaires sont les gonades femelles

Cliquez ici pour visualiser une animation illustrant la formation des ovules

Les ovaires sont deux structures en forme d'amande se trouvant de chaque côté de l'utérus. Ils sont reliés aux trompes utérines. Ils fabriquent les ovocytes (ovules) ainsi que l'œstrogène, la progestérone et d'autres hormones. La production d'ovules, appelée ovogenèse, débute avec les follicules primordiaux. Lorsqu'une jeune fille atteint la puberté, chacun de ses ovaires contient des milliers de ces follicules, et chaque follicule abrite quant à lui un ovocyte de premier ordre. Lorsque le follicule atteint sa maturité, certains ovocytes de premier ordre se transforment en ovocytes de deuxième ordre. Au moment de l'ovulation, il ne demeure qu'un seul follicule mature. Le reste des follicules dégénère. Lors de l'ovulation (qui a lieu environ une fois par mois), le follicule dominant se rompt et libère son ovocyte de deuxième ordre. L'ovocyte s'achemine dans la trompe utérine, où il pourra être fécondé.

2. Les ovules provenant des ovaires se déplacent dans les trompes utérines

Lors de l'ovulation, l'ovule s'achemine par l'infundibulum, l'ampoule et l'isthme de la trompe utérine.

Les trompes utérines (également appelées trompes de Fallope ou oviductes) relient les ovaires à l'utérus. Les parois de chaque trompe présentent une couche séreuse externe, une couche musculaire intermédiaire et une couche muqueuse interne prolongeant la membrane interne de l'utérus. Chaque trompe utérine peut être divisée en trois parties : l'infundibulum présente un orifice faisant face à l'abdomen. Une section resserrée, portant le nom d'isthme, est reliée à l'utérus. Enfin, une partie intermédiaire dilatée, appelée ampoule, s'arrondit au-dessus de l'ovaire. L'ampoule constitue généralement le lieu de fécondation de l'ovule. Les ovules s'acheminent ensuite dans l'utérus en passant par l'isthme.

3. L'utérus se distend au fur et à mesure que l'embryon se transforme en fœtus

Évolution de la taille de l'utérus au cours de la grossesse

L'utérus est un organe en forme de poire. Il est situé dans la cavité pelvienne, entre la vessie et le rectum. C'est un organe creux doté de parois musculaires épaisses. Depuis les ovaires, les trompes utérines débouchent dans la partie supérieure de l'utérus (une trompe de chaque côté). La partie inférieure de l'utérus se resserre en un segment appelé col utérin, qui sépare l'utérus du vagin. Lors des règles, la muqueuse interne de l'utérus est éliminée. Cependant, lorsqu'une femme tombe enceinte, l'ovule fécondé s'implante dans la paroi utérine, et les règles sont suspendues. L'utérus se distend de manière spectaculaire au fur et à mesure du développement de l'ovule en un embryon, puis en un fœtus en pleine croissance.

4. Le vagin : un tunnel doté de trois fonctions fondamentales

Section interne du système reproducteur féminin et vessie

Le vagin s'étire vers le bas du col utérin (la portion inférieure de l'utérus) au vestibule, qui fait partie de la vulve et des organes génitaux externes. Il se trouve derrière la vessie, et devant le rectum. Une muqueuse interne revêt les parois musculaires lisses du vagin. Cette membrane, tout comme la couche interne des trompes utérines, constitue le prolongement de la muqueuse de l'utérus. Le vagin possède trois fonctions fondamentales : il achemine le flux menstruel à l'extérieur du corps, reçoit le pénis lors des rapports sexuels et constitue la filière pelvi-génitale lors de l'accouchement.

5. La vulve regroupe les organes génitaux féminins externes

Structures externes de la vulve

Les structures de la vulve facilitent les rapports sexuels et constituent l'orifice donnant accès aux organes génitaux internes et permettant à ces derniers de déboucher sur l'extérieur. Elles incluent les petites lèvres et les grandes lèvres, le mont de Vénus, le clitoris, les glandes vestibulaires majeures et le vestibule du vagin. Le vestibule comprend deux orifices : le plus petit des deux, le méat urinaire, permet l'élimination de l'urine (cette structure appartient au système urinaire). Le plus grand des deux orifices, l'orifice vaginal, correspond à l'entrée du vagin.

Ressources externes

Termes du système reproducteur féminin. Source : cours de terminologie médicale en ligne de l'Université de Des Moines.

L’appli Anatomie & Physiologie par Visible Body vous offre une démonstration approfondie de chaque système corporel au cours d’une superbe présentation virtuelle guidée.

Guide sur la santé gynécologique. Source : bibliothèque en ligne de la Faculté de médecine de l'Université de Chicago.