Glossaire du système digestif

Tube digestif s'étirant entre la bouche et l'anus

Tube digestif

Le tube digestif est un conduit musculo-membraneux s'étirant entre la bouche et l'anus.

Système : Digestif

Région : Tête, Cou, Thorax, Abdomen, Pelvis

Fonction : Les processus mécaniques et chimiques se produisant dans ce conduit permettent la digestion des aliments consommés, l’extraction des nutriments et l’évacuation des déchets.

Maquette en 3D de la cavité buccale vue en contre-plongée (en dessous du crâne)

Cavité buccale

Cavitas oris

La cavité buccale (bouche) est une cavité de forme ovale située avant le pharynx, au début du tube digestif. C’est là que commence le processus de digestion. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Tête

Fonction : Les aliments sont mastiqués dans la cavité buccale par l'action des dents et de la langue, puis sont mélangés aux sécrétions des glandes salivaires. Ces sécrétions contiennent des enzymes qui commencent à dégrader les glucides.

Pathologies : Aphtes, boutons de fièvre, maladie des gencives

Crâne avec tous les os colorés en bleu, sauf les dents

Dents

Dentes

Les dents définitives sont au nombre de 32. Ce sont des structures ressemblant à des os et implantées dans les os maxillaires et la mandibule du crâne.

Système : Squelettique

Région : Tête

Fonction : Les dents sont utilisées lors du processus de mastication.

Pathologies : Carie dentaire

Glandes salivaires mises en surbrillance, vue de côté du crâne

Glandes salivaires

Glandulae salivariae

Les glandes salivaires (d, g) sont des glandes exocrines accessoires faisant partie du système digestif. Elles se trouvent dans la cavité buccale, en dessous de la muqueuse.

Système : Digestif

Région : Tête

Fonction : Trois paires de glandes salivaires extrinsèques permettent de faciliter la digestion : il s’agit des glandes parotides, sublinguales et sous-mandibulaires (également appelées sous-maxillaires). Ces glandes, par le biais des canaux salivaires, sécrètent de la salive (un mélange d'eau, d’enzymes et de substances tampons) dans la cavité buccale.

Pathologies : Polyarthrite rhumatoïde

Muscles utilisés pour mâcher (mastication) mis en surbrillance contre le crâne

Mastication

Les muscles de la mastication correspondent à un sous-groupe des muscles de la tête. Les muscles de la mastication comprennent : le muscle temporal, le muscle masséter et les muscles ptérygoïdiens (ptérygoïdien médial et ptérygoïdien latéral).

Système : Musculaire

Région : Tête

Fonction : Ces muscles travaillent conjointement et agissent sur l’articulation temporo-mandibulaire, produisant les mouvements impliqués dans le processus de mastication.

Pathologies : Dystrophie musculaire, myosite

Modèle de langue généré par ordinateur

Langue

Lingua

La langue est composée de quatre muscles intrinsèques : le muscle longitudinal supérieur de la langue, le muscle longitudinal inférieur de la langue, le muscle vertical de la langue et le muscle transverse de la langue. Ces muscles agissent ensemble pour donner à la langue sa grande flexibilité. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif, Musculaire

Région : Tête

Fonction : La langue manipule les aliments dans la cavité buccale et contient des bourgeons gustatifs, les récepteurs sensoriels du goût.

Pathologies : Dystrophie musculaire, myosite

Pharynx mis en surbrillance dans un modèle généré par ordinateur du crâne et du cou

Pharynx

Pharynx

Le pharynx est un conduit musculo-membraneux de forme conique et mesurant 12,5 cm. Le pharynx est divisé en trois segments : le nasopharynx, l’oropharynx et le laryngopharynx. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Cou

Fonction : Il fait partie du tube digestif et joue également un rôle en tant que voie aérienne du système respiratoire supérieur.

Œsophage mis en surbrillance en contexte dans le crâne, l'estomac et la colonne vertébrale

Œsophage

Esophagus

L’œsophage est un conduit musculaire creux, d’une longueur de 23 à 25 cm, s’étirant entre le pharynx et l’estomac ; il représente la partie la plus étroite du tube digestif. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Thorax

Fonction : Les mouvements péristaltiques de l’œsophage font progresser les aliments (bol alimentaire) vers l’estomac : ce processus fait partie de la déglutition.

Pathologies : RGO, brûlures d'estomac, hernie hiatale

Épiglotte dans un modèle du cou

Épiglotte

Epiglottis

L’épiglotte est l’un des neuf cartilages qui, lorsqu’ils sont reliés, forment le squelette laryngé (également connu sous le nom de larynx). Ce dernier est fixé aux structures du squelette axial. Voyez cette structure en 3D !

Système : Squelettique

Région : Cou

Fonction : L’épiglotte est généralement dirigée vers le haut, en direction du pharynx ; cependant, lors de la déglutition, les muscles la tirent vers le bas afin d'obstruer l'entrée du larynx et d'empêcher à la nourriture de pénétrer dans la trachée.

Emplacement du sphincter cardial mis en surbrillance à côté de l'estomac

Sphincter cardial (gastro-œsophagien, œsophagien inférieur)

Sphincter cardiacus

Le sphincter cardial (ou gastro-œsophagien) régule le passage des aliments provenant de l'œsophage et s'acheminant vers l'estomac.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Lorsque le mouvement péristaltique progressant le long de l’œsophage atteint l’orifice gastro-œsophagien, le sphincter cardial s’ouvre et permet au bol alimentaire de parvenir à l’estomac.

Estomac, situé dans l'abdomen

Estomac

Gaster

L’estomac est la partie la plus dilatée du tube digestif : situé entre l’œsophage et le début de l’intestin grêle, il constitue un organe majeur du système digestif. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Outre le fait de fournir un lieu de stockage pour les aliments, l'estomac permet également de dégrader la nourriture ingérée sous forme de chyme, tant mécaniquement grâce à l'action des muscles gastriques que chimiquement au moyen des acides et enzymes sécrétés (constituant le suc gastrique émis par la muqueuse de l'estomac).

Pathologies : RGO, hernie hiatale, ulcère gastro-duodénal

Sphincter pylorique, situé à l'extrémité de l'estomac

Sphincter pylorique

M. sphincter pylori

Le sphincter du pylore est une valve qui régule le passage du chyme provenant du pylore de l’estomac vers le duodénum.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : À chaque fois qu’un mouvement péristaltique se produit, le sphincter pylorique libère quelques millilitres de chyme dans le duodénum.

Pancréas, mis en surbrillance à côté de l'estomac et des intestins

Pancréas

Pancreas

Le pancréas est principalement une glande exocrine sécrétant du suc pancréatique, un important liquide digestif. Cette sécrétion est acheminée dans le canal pancréatique et dans le canal pancréatique accessoire, qui débouche dans le duodénum. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Ce mélange d’enzymes digestives, d’eau et d’électrolytes, appelé suc pancréatique et fabriqué dans les cellules acineuses et épithéliales, s’achemine dans le canal pancréatique, qui s’étend transversalement de la queue du pancréas jusqu’à sa tête.

Pathologies : Pancréatite, pré-diabète

Foie, mis en surbrillance à côté de l'estomac et au-dessus des intestins

Foie

Hepar

Le foie est la plus grande glande du corps : d'un poids de 1,2 à 1,6 kg, c'est un organe cunéiforme extrêmement vascularisé. Il possède de multiples fonctions endocrines et exocrines et sert de glande accessoire du système digestif. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : La sécrétion exocrine du foie (la bile) facilite la digestion des graisses et l'élimination du cholestérol superflu du sang.

Pathologies : Cirrhose, Hépatite A, Hépatite B, Hépatite C, jaunisse

Canal cholédoque, mis en surbrillance dans l'abdomen

Canal cholédoque

Ductus choledochus

Le canal cholédoque fait partie du système de canaux permettant à la bile de s’acheminer du foie et de la vésicule biliaire vers le duodénum, et ainsi faciliter la digestion.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Lorsque le sphincter hépatopancréatique (sphincter d’Oddi) est fermé, la bile remonte dans le canal cholédoque et dans le canal cystique afin d’être stockée dans la vésicule biliaire.

Pathologies : Calculs biliaires

Vésicule biliaire, mise en surbrillance dans l'abdomen

Vésicule biliaire

Vesica biliaris

La vésicule biliaire est un organe musculo-membraneux conique ou piriforme mesurant entre 7 à 10 cm de long. Elle sert de réservoir à la bile sécrétée par le foie. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : La bile fabriquée par le foie est acheminée en dehors du canal hépatique commun par le canal cholédoque et atteint le duodénum ; lorsque le sphincter d’Oddi est fermé, la bile est stockée et concentrée dans la vésicule biliaire, qui se dilate.

Pathologies : Calculs biliaires

Modèle de l'intestin grêle généré par ordinateur, par rapport aux autres organes de l'abdomen

Intestin grêle

Intestinum tenue

L’intestin grêle est une portion tortueuse du tube digestif. Il mesure environ 7 m de long et se trouve au sein de la cavité abdominale Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Il possède un rôle essentiel dans la digestion chimique et l’absorption de l’eau, des nutriments et des ions.

Pathologies : Adhérences, infections à Clostridium difficile, Maladie de Crohn, diarrhée, gastro-entérite, hernie, occlusion intestinale, intolérance au lactose, ulcère gastro-duodénal

Coupe transversale d'une partie de l'intestin grêle

Péristaltisme

Les mouvements péristaltiques acheminent la nourriture vers le bas, dans l'œsophage, et en direction de l'estomac, où elle sera malaxée et transférée dans l'intestin grêle. Une contraction rythmique du muscle lisse pousse le chyme dans l'intestin grêle et le gros intestin.

Système : Digestif

Région : Thorax, Abdomen, Pelvis

Modèle de villosités généré par ordinateur

Villosités intestinales

Villi intestinales

La surface de l’intestin grêle est composée de villosités : il s’agit de saillies digitiformes qui s’étendent dans la lumière et augmentent la surface de la paroi intestinale, permettant ainsi une meilleure absorption des nutriments.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Au fur et à mesure que le chyme s’achemine dans la lumière, les villosités absorbent les nutriments par l’intermédiaire des cellules de l’épithélium prismatique de la muqueuse : ces dernières portent le nom d’entérocytes (ou cellules absorptives).

Duodénum mis en surbrillance au début de l'intestin grêle

Duodénum

Duodenum

Le duodénum est une portion courte et large de l'intestin grêle qui reçoit le chyme de l'estomac et les enzymes digestives provenant du foie et du pancréas.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Le chyme passe de l’estomac au duodénum par le sphincter du pylore.

Lorsque le sphincter d’Oddi est relâché, la bile sécrétée par le foie et les sucs pancréatiques sécrétés par le pancréas pénètrent dans le duodénum afin de faciliter la digestion chimique et de réduire l'acidité.

Jéjunum mis en surbrillance en contexte dans l'intestin grêle

Jéjunum

Intestinum jejunum

Le jéjunum correspond à la partie moyenne de lintestin grêle.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Le jéjunum est plus épais, plus vascularisé et d’une couleur plus sombre que l’iléon. Il présente de grands replis circulaires de sous-muqueuse (appelés valvules conniventes) et des villosités intestinales, d’une taille plus importante que dans l’iléon.

Iléon mis en surbrillance en contexte dans l'intestin grêle

Iléum

Intestinum ileum

L’iléon est le segment le plus long de l’intestin grêle.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Les parois de l'iléon sont plus minces et moins vascularisées que celles du jéjunum ; elles présentent également peu de valvules conniventes, et ces dernières sont plus petites et disparaissent progressivement.

Gros intestin, par rapport à l'intestin grêle et à l'estomac

Gros intestin

Intestinum crassum

Le gros intestin est une portion du tube digestif mesurant 1,5 m de long. Il réabsorbe l’eau, sélectionne les vitamines et est responsable du compactage des déchets liquides en déchets solides ainsi que de leur stockage temporaire avant la défécation. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction :  Les aliments, ainsi qu’une petite quantité d’eau, de vitamines et de minéraux provenant de l’intestin grêle, atteignent le gros intestin. Si ce liquide n’est pas absorbé par le gros intestin, celui-ci l’évacuera sous forme de déchet solide. Ces déchets solides sont temporairement stockés dans le rectum avant d’être évacués par son extrémité resserrée, le canal anal.

Pathologies : Adhérences, appendicite, infections à Clostridium difficile, polypes coliques, diarrhée, diverticulose et diverticulite, hernie, occlusion intestinale, syndrome de l'intestin irritable, colite ulcéreuse

Tænia coli s'étirant le long du gros intestin

Bandelettes longitudinales (tænia coli)

Taeniae coli

Les bandelettes longitudinales du côlon (tænia coli) sont des bandes de muscle lisse se trouvant le long de la surface du gros intestin. Elles favorisent le mouvement des matières fécales dans le côlon.

Système : Digestif

Région : Abdomen, Pelvis

Cæcum, situé au début du gros intestin

Cæcum

Intestinum caecum

Le cæcum est une grande poche correspondant au début du gros intestin, la portion du tube digestif responsable de l'absorption finale des nutriments et de la compaction des déchets liquides en déchets solides. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Appendice, fixé au cæcum

Appendice

Appendix vermiformis

L’appendice est un conduit long et mince relié à la base du cæcum. Sa position à la base du caecum est variable. Sa longueur peut être comprise entre 2 et 20 cm, avec une moyenne d’environ 8 cm. Voyez cette structure en 3D !

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Autrefois considéré uniquement comme une structure vestigiale, il est maintenant reconnu que l’appendice fait partie du système lymphatique ; en effet, il comporte un grand nombre d’agrégats lymphoïdes appartenant au tissu lymphoïde associé au tube digestif (GALT), bien disséminé au sein de ce dernier.

Côlon ascendant, mis en surbrillance en contexte dans le gros intestin

Côlon ascendant

Colon ascendens

Le côlon ascendant est un segment vertical du côlon remontant du cæcum jusqu’à la surface inférieure du lobe hépatique droit.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : En tant que région du côlon et élément du gros intestin, il est responsable de l’absorption d’eau et de la transformation des matières intestinales en fèces.

Côlon transverse, mis en surbrillance en contexte dans le gros intestin

Côlon transverse

Colon transversum

Le côlon transverse est un segment horizontal du côlon. Il correspond au segment se trouvant entre le côlon ascendant et le côlon descendant, et représente la partie la plus longue et la plus mobile du côlon.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : En tant que région du côlon et élément du gros intestin, il est responsable de l’absorption d’eau et de la transformation des matières intestinales en fèces.

Côlon descendant, mis en surbrillance en contexte dans le gros intestin

Côlon descendant

Colon descendens

Le côlon descendant est un segment vertical du côlon. Il se dirige vers le bas et relie les régions hypocondriaque et lombaire gauches.

Système : Digestif

Région : Abdomen

Fonction : Il fait partie du gros intestin, l’organe responsable de l’absorption de l’eau et de la compaction et du stockage des déchets solides.

Côlon sigmoïde, mis en surbrillance en contexte dans le gros intestin

Côlon sigmoïde

Colon sigmoideum

Le côlon sigmoïde correspond à la partie la plus courte et la plus étroite du côlon

Système : Digestif

Région : Pelvis

Fonction : Il se situe dans la région pelvienne et est responsable de la fabrication et du stockage des matières fécales.

Rectum, mis en surbrillance en contexte dans le gros intestin

Rectum

Rectum

Le rectum correspond au segment final du gros intestin et sert principalement à stocker et évacuer les déchets solides.

Système : Digestif

Région : Pelvis

Fonction : Lorsque la partie inférieure du rectum est contractée, sa muqueuse forme des plis longitudinaux qui empêchent les déchets solides de progresser vers le canal anal, provoquant ainsi l’envie de déféquer.

Anus, mis en surbrillance en contexte dans le gros intestin

Canal anal

Pars analis recti

Le canal anal représente la portion inférieure du rectum du gros intestin, mais également la fin du tube digestif.

Système : Digestif

Région : Pelvis

Fonction : Sa fonction principale est de stocker temporairement les déchets solides prêts à être évacués du corps.

Sphincter anal interne, mis en surbrillance en contexte dans le rectum

Sphincter anal, interne

Musculus sphincter ani internus

Le sphincter anal interne (d, g), l’un des muscles du plancher pelvien, est un anneau musculaire entourant le canal anal sur environ 2,5 cm ; il mesure environ 5 mm d’épaisseur et est constitué d’un amas de fibres circulaires dont la contraction est involontaire ; ces fibres dérivent de la musculature de l’intestin.

Système : Musculaire

Région : Pelvis

Fonction : Le corps expulse les déchets de la digestion par le rectum et l'anus. Ce processus, qui porte le nom de défécation, implique des contractions des muscles rectaux, la relaxation du sphincter anal interne et une contraction initiale du muscle squelettique du sphincter anal externe.

Pathologies : Dystrophie musculaire, myosite

Sphincter anal externe, mis en surbrillance en contexte dans le rectum

Sphincter anal, externe

Le sphincter anal externe (d, g), l’un des muscles du plancher pelvien, est un muscle sphincter circulaire se trouvant dans la région anale du périnée.

Système : Musculaire

Région : Pelvis

Fonction : Le corps expulse les déchets de la digestion par le rectum et l'anus. Ce processus, qui porte le nom de défécation, implique des contractions des muscles rectaux, la relaxation du sphincter anal interne et une contraction initiale du muscle squelettique du sphincter anal externe.

Pathologies : Dystrophie musculaire, myosite