Le péristaltisme crée la propulsion : comment la nourriture progresse-t-elle dans le tube digestif ?

© 2019 Visible Body

Œsophage

L’œsophage représente la partie la plus étroite du tube digestif.

iTunesGoogle Play

Aperçu du système digestif

Le tube digestif est un tube unique et continu regroupant la cavité buccale, le pharynx, l'œsophage, l'estomac, l'intestin grêle et le gros intestin. Dès que les aliments sont mâchés, rassemblés en un bol alimentaire et avalés, l'action de l'épiglotte achemine ce bol dans l'œsophage. À partir de cet instant, les mouvements péristaltiques propulsent les denrées alimentaires ingérées dans le tube digestif.

1. L'épiglotte dirige les denrées alimentaires ingérées dans l'œsophage

Cliquez ici pour visualiser une animation de l'épiglotte

Les systèmes respiratoire et digestif possèdent des structures en commun. Ces dernières sont situées à l'arrière de la cavité buccale et les relient tous deux à la trachée (pour le système respiratoire) et à l'œsophage (pour le système digestif). Qu'est-ce qui empêche les aliments ingérés de « passer par le mauvais trou » ? À chaque fois que vous déglutissez, une structure – l'épiglotte – se ferme par-dessus les structures dédiées à la respiration. Le bol alimentaire avalé poursuit son trajet et est acheminé vers l'œsophage. Un mouvement péristaltique peut être suffisant pour déplacer le bol alimentaire de l'œsophage jusqu'à l'intérieur de l'estomac.

2. Le péristaltisme correspond à la contraction du tissu musculaire qui permet de déplacer et de dégrader les denrées alimentaires.

Cliquez ici pour obtenir une illustration animée du péristaltisme

Les parois du tube digestif comportent des couches de muscle lisse contrôlé par le système nerveux autonome. L'alternance entre la contraction et la relaxation de ces muscles s'appelle le péristaltisme. Les mouvements péristaltiques font avancer le bol alimentaire dans l'œsophage. Dans l'estomac, le péristaltisme malaxe les aliments avalés, les mélangeant ainsi avec les sucs gastriques. Ces actions mécaniques et chimiques dégradent encore davantage les aliments en une substance portant le nom de chyme. Il faut environ une minute pour mâcher un morceau de nourriture, et quelques secondes pour l'avaler. Une fois dans l'estomac, il faut quelques heures pour que les denrées alimentaires avalées se transforment en chyme.

3. Les mouvements péristaltiques acheminent les nutriments et les déchets dans les intestins

Temps nécessaire aux divers processus de la digestion

La majeure partie de l'absorption des nutriments provenant des aliments que nous mangeons se produit dans l'intestin grêle. Lorsque le chyme passe de l'estomac à l'intestin grêle, les mouvements péristaltiques le déplacent d'avant en arrière et le mélangent avec des enzymes et des sucs digestifs. Les nutriments contenus dans le chyme sont absorbés dans la circulation sanguine par les parois intestinales. Les mouvements péristaltiques dans l'intestin grêle sont plus petits et plus réguliers, faisant progresser le chyme pendant 3 à 6 heures avant de l'acheminer vers le gros intestin, où se déroule toute éventuelle absorption finale. Les mouvements péristaltiques permettent de compacter et de déplacer les déchets et les aliments non digestes dans le gros intestin en vue de leur élimination.

Ressources externes

Microbes and You from The Science Creative Quarterly.

Photo post-mortem de l'œsophage. Source : Stonybrook University School of Medicine. The Body Online.